Islande estivale

Partis de nuit de Paris, arrivés de jour à Reykjavik, alors que la nuit dure toujours, c'est le ciel islandais en été, des jours qui s'éternisent, des nuits de passage. 

Bien sûr, il pleut, il vente, il brume et entre deux, quelques heures de soleil d'une puissance propre au 66°N.

Avec lenteur nous découvrons l'île, inspirés par la carte et l'expérience partagée de Michael Levy ... Reykjanes, Bùdir, Snaefellsjôkull, Holmavik, Strandir, l'île de Grimsey et ses macareux naïfs, les Fjords du nord, Akureyri, Myvatn ... avant d'affronter les tempêtes du sud autour de Höfn et Jokulsarlon.

1945 kms de graviers et autant de photos.

Magique en 2013 .. depuis, l'Islande a changé et peine à se préserver.


Voici quelques adresses de charme et de calme :


Hotel Budir perdu dans la presqu'île


Maison Laugarholl ancienne école sa piscine olympique et ses bains naturels chauds, très chauds !


Bakki guesthouse et sa vue sur les glaciers


Kaupfélag austur-skaftfellinga pour apprendre à manger la langoustine


Le Seabaron Saegreifinn à Reykjavik pour sa soupe aux langoustines à tomber et l'âme du Baron Kjartan Halldorsson.








Using Format